L'Histoire...

Remonter

Scannez pour aller sur le Site d'Alphonse Grospiron

CPA de la Vallée de la Valserine et des Monts Jura
Cliquez pour aller sur
 le site des cartes
postales anciennes
d'Alphonse Grospiron
Les CPA de la vallée
de la Valserine

Pour aller sur le site Officiel de Bellegarde
Cliquez pour aller vers
le site officiel
de la Mairie de Bellegarde sur
Valserine

 

 

 

L'Histoire de Bellegarde sur Valserine avec un grand H,
car bien que récente, est riche en événements...

... si nous nous intéressons au développement de notre cité, aux hommes, aux précurseurs 
qui ont sût initier le bourg d'hier, comme fondement de notre Bellegarde actuel !

Bellegarde, hameau de Musinens, trouve son origine lors du conseil municipal du 9 mai 1958, 
sous l'autorité du Maire, M. Louis Miraillet. Il est constaté que Musinens, chef-lieu de la commune
n'est plus qu'un petit bourg abandonné... Bellegarde en tant que commune est née le 6 décembre 1858
par la proclamation d'un décret impérial signé par Napoléon :

"Le chef-lieu de la commune de Musinens, canton de Châtillon-de-Michaille, 
arrondissement de Nantua (Ain), est transféré à Bellegarde, 
et la commune prendra à l'avenir le nom de cette dernière localité."

En effet, Musinens fut le berceau de notre ville, mais rapidement, l'essor économique de la nouvelle cité 
prend son envol... Le bourg se déplace vers la gare et vers le Rhône...
La construction de la voie ferrée Lyon-Genève, décidée en 1853 et réalisé en 1858, ensuite la ligne Bellegarde-Evian
par le P.L.M., et enfin Bellegarde-Bourg par la ligne privée de la Compagnie des Dombes constitue le premier
maillage d'un noeud de communication ferroviaire. Le déplacement des commerces, des négociants,
la tenue des Foires sur la place, le bureau des douanes et bien sur l'accroissement de la population... 

Mais d'où vient le dénominatif "Bellegarde" ?

Plusieurs hypothèses à ce sujet, mais l'on retient celle de  l'origine du pont situé entre la ville et Coupy, enjambant
la Valserine, que l'on devrait au Duc Roger de Bellegarde, Gouverneur de Bourgogne, pont auquel il a donné son nom :

 

Gravure Duc Roger de Bellegarde par Moncornet en 1657

Lettre signée par Roger de Bellegarde

















Signature Roger de Bellegarde

 

A l'origine, Bellegarde  
s'appelle le Pont de Bellegarde,  
dénomination que nous retrouvons  
sur cet extrait de la carte de Cassini :   

 

Extrait carte de Cassini n°148

Alors que nous ne le trouvons pas sur cette carte de la Savoie en 1704 :

Carte de Savoie Bodenehr Augsbourg 1704

Carte de Savoie Bodenehr Augsbourg 1704 - Extrait

 

Roger PERROUSE dans son livre sur "Notre ancien Bellegarde" fait référence à la dénomination "Le Pont"
que l'administration des douanes, en raison de la facilité de son service, aurait appelé "Bellegarde"...

Vers 1872, la mise en place de la "force" permet l'installation des premiers industriels séduit par cette énergie
produite par le Rhône. Energie remplacée par l'électricité en 1884. L'inauguration de l'éclairage public
de la ville de Bellegarde eu lieu le 1er septembre 1884

Bellegarde devient chef-lieu de canton en 1913...

En 1929, à l'initiative du curé de Champfromier, l'abbé Pochet, un blason fut dessiné pour notre ville
de Bellegarde, projet sans suite, bien qu'aidé par le curé Mercier de Bellegarde, et Mlle Bascans artiste peintre...
Il fallut attendre 1946 pour que notre municipalité reprenne l'idée et confie le dessin du blason à modifier à
M. Roger Gard, dessinateur, qui fut chargé de la maquette définitive...

Blason de Bellegarde

De sinople à une porte maçonnée d'argent, sommée d'une étoile à cinq pointes d'or.
Cantonné en chef à dextre de la croix de la convention de Genève,
à senestre de trois éclairs de foudre de d'or.
En pointe une roue engrélée d'or...

 

Il existe près d'une douzaine de ville ou village se dénommant Bellegarde en France,
ceci explique sans doute pourquoi par par décret, la dénomination de la ville se transforme une nouvelle fois,
et devient : Bellegarde sur Valserine, le 12 octobre 1956...

 

Logo Ville de Bellegarde sur Valserine