Lélex

Remonter
En hiver
Le 133°
Les maisons
Les ours
Vues générales

ETcomp

Cliquez pour aller sur le site non-officiel de Bellegarde sur Valserine
Site non officiel
de Bellegarde
Cartes postales
anciennes

Visitez le site des Trouvailles de Max !


Présentation des cartes les plus anciennes, une série de trois pièces, cartes pionnières, avec une photographie détourée, laissant de grands espaces blancs pour l'écriture, la partie verso servant uniquement pour l'adresse.

Lélex (Ain)

carte postée en 1902


Lélex :
Population : 484 habitants. Un bureau de poste et téléphone; un bureau des douanes, une école primaire de garçons.
Agriculture : Production : 225 quintaux de blé ; 250 vaches laitières ; fabrication du Bleu de Gex.
Commerce et industrie : 4 marchands de draps, 3 marchands de fromage en gros, 2 cafés, 1 marchand de vin en gros, 2 scieries, 1 petit moulin, 200 personnes travaillent, en ateliers familiaux, la taille des pierres fines : saphirs, topazes, émeraudes, grenats, améthystes...

Lélex (Ain)

Vaches allant aux pâturages


Cliquez pour agrandir

 

Lélex (Ain)

Vue générale

 

Situé au creux d'un ancien lac glaciaire, le village de Lélex est répertorié depuis 1322. L'église dépendait de l'abbaye de Chézery.
Aujourd'hui, quelques maisons anciennes comme une ferme XVII° aux armes de Bresse et l'église, reconstruite en 1846, se mêlent aux constructions modernes. Electrifié dès 1902 par l'usine des Septfontaines, le village doit à sa situation au pied du Crêt de la Neige son succès comme station climatique d'été et d'hiver, avec ses panoramas vers les Alpes et le Jura, sa flore exceptionnelle et ses traditions rurales.

D'après :
TOUT SAVOIR SUR L'AIN, Alain et Denis VARASCHIN
Editions HORWATH

 

LELEX, commune du canton de Gex.

En 1789, Lélex était une communauté du bailliage et subdélégation de Gex, élection de Belley.
Son église paroissiale, annexe de celle de Chézery, diocèse de Genève, archiprêtré de Champfromier, était sous le vocable de saint Michel; l'abbé de Chézery présentait à la cure.

Au point de vue féodal, Lélex dépendait de la Terre de Chézery. Sa réunion à la France date du traité de Turin (1760).

A l'époque intermédiaire, Lélex était une municipalité du canton et du district de Gex.

D'après:
DICTIONNAIRE TOPOGRAPHIQUE du DEPARTEMENT DE L'AIN
comprenant les noms de lieu anciens et modernes
par M. Edouard PHILIPON - PARIS Imprimerie Nationale MDCCCCXI

 

 

Extrait de :
Annuaire des Postes d'Institutrices et d'Instituteurs publics du département de l'Ain - 1923

 

Lettre de Voltaire

à Mr de Fargès

 

 

 

à Ferney, le 26 janvier 1776

Portrait de Voltaire par Nicolas de Largillière. Institut et Musée VOLTAIRE à GENEVE

 

Monsieur vous vous êtes bien douté qu'étant au nombre des reconnaissants, je serais aussi au nombre des importuns. Les petites provinces fatiguent le ministère comme les grandes.

Nous avons entre les deux plus horribles montagnes de l'Europe un petit abîme qu'on appelle Lellex, peuplé d'environ deux cents habitants qui ont toujours été employés aux corvées de l'abominable chemin dit de la Faucille. Les malheureux ont toujours pris leur sel à Gex, ils étaient du Pays de Gex quand cette province appartenait au duc de Savoie.

Il a plu à M. l'abbé Terray de les déclarer ressortissants de Belley, quoique Belley soit à plus de quinze lieues et que Gex ne soit qu'à une.

Il me semble que Mr Turgot a autant de droit de les remettre dans l'état ou la nature les a placés, que M. l'abbé Terray en a eu de les ôter.

Je joins monsieur à la lettre que j'ai l'honneur de vous écrire une carte fidèle de cet affreux coin de terre et un ordre de M. Fabry, Chevalier de l'Ordre du Roi et Subdélégué de Gex, donné à ces malheureux en 1774. J'y joins aussi un certificat d'un curé. Vous pourrez décider sur ces pièces quand il vous plaira.

Comme les tanneries du royaume et les papeteries, Monsieur, sont aussi sous vos lois, permettez-moi de vous demander si vous voulez que ces manufactures payent des droits ? N'avez-vous pas entendu qu'au moyen des trente mille livres que nous vous donnons, notre petite province serait délivrée de tous ses impôts ?

N'est-ce pas l'intention de M. le Contrôleur Général ?

Je lui ai envoyé un mémoire concernant nos autres griefs, mais malheureusement j'ai appris au départ de mon paquet que notre bienfaisant ministre avait un nouvel accès de goutte.

J'apprends aussi que ces ennemis ont un nouvel accès de rage.

Ils sont comme les diables, dont ont dit que les tourments redoublent quand Dieu veut faire du bien aux hommes.

Je me flatte Monsieur, que sans écouter leurs cris, vous voudrez bien m'envoyer votre décision, et pardonner à mes importunités avec votre bonté ordinaire.

J'ai l'honneur d'être avec autant de respect que de reconnaissance, Monsieur, votre, etc...



Voltaire



P.S. Je vous supplie de pardonner à mes yeux de quatre vingt deux ans s'ils ne peuvent pas lire votre écriture, Ayez la bonté Monsieur de me donner vos ordres par un secrétaire, car, révérence parler vous écrivez comme un chat.

Le Parlement de Dijon vient enfin d'enregistrer nos franchises en se réservant de faire les remontrances au Roi. On me dit que M. Turgot est très mal. Si cela est, je suis désespéré et je renonce à toute affaire.

Carte de Cassini n° 148, Vallée de la Valserine

 

Extrait de la Carte de Cassini n°148 : Lelex

 

 

Ancienne Carte antérieure, appelation Les Laix